“Mon fils est au chômage”…stress 9/10

“Mon fils est au chômage”…stress 9/10

Témoignage de Martine :
Mercredi 1er février, lors de notre atelier à Peyrehorade, Martine s’est laissée travailler sur « Mon fils est au chômage… ».
Deux jours plus tard son fils n’était plus au chômage alors que cela durait depuis plus de deux ans, et Martine s’est retrouvée exactement dans la situation de soulagement et légèreté qu’elle avait décrite en réponse à la question : « Qui serais-tu sans la pensée : mon fils est au chômage ?
Vive le work qui remet du mouvement là où il n’y en avait plus et qui laisse de la place pour ce qui a besoin de place !
Soyons attentifs à ne pas mettre notre façon de penser au chômage, notre mental est naturellement en mouvement, respectons, honorons ce mouvement.
Laissons notre regard sur les choses prendre une perspective à 180° et même à 360° : Quel panorama formidable !

(Compte rendu d’une partie de l’atelier à Peyrehorade)

Chômage… Que de tragédies peuvent se vivre selon les situations…on ne fait pas le Work pour nier une réalité mais pour rencontrer une autre réalité qui peut apparaître toute aussi vraie et tellement plus confortable.
Chômage…Soyons attentifs à ce que notre façon de penser ne soit pas au chômage = Avec trop peu de fruits, trop peu d’activité et trop peu de ressources.
Les questions et les retournements du Travail de Byron Katie nous permettent de voir si nous avons privé notre mental de son Travail naturel, de son activité (inversion et permutation, à découvrir si vous ne connaissez pas) source de tant de ressources et de confort.

Avons-nous mis notre Mental au chômage ? :
À la question, au cours d’un Questionnement, “De toutes les affirmations quelle est la plus vraie ?”(quand tous les retournements sont faits), si la personne reconnaît QUE son affirmation de départ est la plus vraie, c’est le signal que notre Mental peut être sous employé et que les bénéfices secondaires de la situation de départ (“Il est au chômage…”) sont très grands…
Y a-t-il des bénéfices à être au chômage ? Est-ce que cela peut aussi permettre de développer de nouvelles stratégies, de nouvelles ressources, de nouveaux comportements, de nouveaux amis ?

Il peut être si facile de lâcher une situation qui ne nous convient pas/une façon de penser qui nous enlève de l’énergie, quand une nouvelle situation/façon de penser se présente avec plus de bénéfices. Ce qui est souvent spontané avec le Travail de Byron Katie.

Nous voulons le plein-emploi ? Employons notre mental pleinement !
Nous voulons un travail mieux rémunéré ? Soyons actif pour découvrir les bénéfices secondaires de toutes situations même les plus pénibles. Ne nous cachons ni les inconvénients ni les avantages.

L’Idéal : pouvoir trouver un travail qui nous plaît, pas stressant, bien rémunéré et près de chez nous ?
Alors développons une façon de penser qui apporte du plaisir à soi et aux autres, (plaisanter aussi !)
Développons une façon de penser moins stressante, qui augmente nos ressources physiques, mentales, sentimentales, matérielles et spirituelles.
Développons aussi une façon de penser qui diminue le stress et disponible instantanément.

Cette façon de penser, si naturelle aux enfants, le Work de Byron Katie nous permet de la réveiller même si elle semble profondément endormie.

Grâce aux retournements du Travail de Byron Katie, découvrons combien et comment, nous pouvons nous retourner de la situation dont nous pouvons souffrir. Entraînons-nous à renverser notre façon de penser pour laisser se renverser les situations difficiles de notre Vie et trouver l’allégement que nous cherchons.

Nous vivons dans un monde en mutation rapide, laissons aussi notre façon de penser muter rapidement chaque fois que la vie nous y invite. Avec le work, c’est tellement plus facile.
C’est aussi le thème du stage OR consacré à la relation au travail et à l’argent.


Sylvie
Sylvie

Sylvie Boute, psychopédagogue, depuis 2008 au service de la diffusion du Work auprès des enfants, des adolescents et des adultes de tous âges.

commentaires

  1. Lesage Véronique affirme: mars 1, 2017 at 3:37

    Bonjour Sylvie,
    As tu programmer un stage en 2017, sur le thème de l’argent ?
    Merci et à bientôt !
    Véronique LESAGE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *