“Plus (du tout) de possibilités de se plaindre” observe M. après 6 jours de Travail

“Plus (du tout) de possibilités de se plaindre” observe M. après 6 jours de Travail

Sous les doigts du Potier, l’argile prend la forme d’une pensée.

Il n’est pas nécessaire de tout permuter, de tout inverser.
Attention aux excès
Faire faire un tour complet (selon les indications de Katie) d’une pensée stressante ou limitante, par jour, est une bonne habitude.
La terre ne fait-elle pas un tour sur elle-même en 24 heures ?

Quoi de plus naturel qu’un mental qui tourne…en rond !
Toutes les planètes tournent. 
Elles tournent autour d’un Soleil.
Mais quel pourrait donc être ce soleil autour duquel le mental tourne ?

J’aime penser que notre mental fait d’argile (dixit la Bible) tourne peut-être sur un tour sous les doigts d’un potier. 
Et l’argile prend la forme d’une façon de penser.
Mais allons-nous nous enfermer dans une seule façon de penser ?

Nos pensées, comme les formes, sont faites pour évoluer.
Quoi de mieux que l’entraînement de Byron Katie pour garder un mental souple, un mental ouvert à toutes les formes, un mental d’enfant sans préjugés ?
Jusqu’au moment où “tourner” redevient naturel et le mental entend sans effort plusieurs retournements :

M. observe après 6 jours de Travail : “Plus (du tout) de possibilités de se plaindre” 
et j’entends :

Encore des possibilités de se plaindre...et de pouvoir transformer toute plainte en réjouissance :)
Quelle liberté !

Cache-cache


= Plus (du tout) de possibilités de se réjouir...tout seul :)
Quel bonheur !

= Plus (du tout) de plaintes de ses possibilités...Bravo de continuer l’habitude d’employer pouvoir devant chaque verbe et observez les possibles qui entrent dans votre vie :)
Quel pouvoir !

Plus (du tout) de possibilités de se plaindre de sa façon de penser..
.Il n’y en a peut-être pas une meilleure qu’une autre (et oui ! Déçu ?) :
Elles produisent toutes des fruits et ces fruits ont des bénéfices évidents ou cachés, tant que nous aimons jouer à cache-cache. 
Qui joue encore à cache-cache ?
Que ou qui cachons-nous dans notre “for” intérieur ?

Bonne journée à tous, l’heure m’appelle.
Sylvie

Sylvie
Sylvie

Sylvie Boute, psychopédagogue, depuis 2008 au service de la diffusion du Work auprès des enfants, des adolescents et des adultes de tous âges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *