Oligarchie accusée !

Oligarchie accusée !

Tant d’accusations à juste titre contre l’oligarchie, les intérêts privés qui font fi de l’intérêt public, collectif, général trop souvent, et créent tant de souffrances et de désordres…

Voudrait-on que l’intérêt général soit au cœur des discussions et décisions politiques ?

Observons :
Qui sommes-nous dans notre propre famille ? Avons-nous créé du désordre et de la souffrance en privilégiant nos intérêts privés ?

Souffrir de voir nos politiques ne penser qu’à leurs intérêts propres peut permettre de voir que nous nous comportons de la même façon et que certains membres de notre famille souffrent probablement, en silence ou pas, de notre comportement égoïste.

Il ne s’agit pas d’oublier notre intérêt personnel mais parfois de le limiter et mettre l’intérêt de notre famille au cœur de la consultation et décision familiale…pour ceux qui sont outrés de l’avidité personnelle de nos politiques…
Nous ne regardons dans l’autre que ce qui nous ressemble, le miroir de l’autre est le rapide chemin de la connaissance de soi et de la transformation.
Dehors comme dedans…
Prenons soin de nous, de nos proches et de nos semblables.
Permettons à un vrai dialogue de s’instaurer : Libérons la parole avec le Travail de Byron Katie qui permet de voir à travers les apparences.
Que désordres et souffrances deviennent des ordres d’égalité et de fraternité pour nous libérer de toute forme d’oppression.

Sylvie


Sylvie
Sylvie

Sylvie Boute, psychopédagogue, depuis 2008 au service de la diffusion du Work auprès des enfants, des adolescents et des adultes de tous âges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *