Nos conjoints…

“Nos conjoints vivants, morts ou divorcés, sont toujours nos meilleurs professeurs dès que nous commençons à interroger nos pensées. Vous ne vivez pas avec eux par erreur. Il ou elle est votre professeur idéal, que votre relation marche ou ne marche pas. Et lorsque vous commencez à enquêter, vous parvenez à voir cela clairement.
Il n’y a jamais d’erreur dans l’univers. Donc si votre conjoint est en colère, tant mieux. S’il y a des aspects de sa personnalité que vous voyez comme des défauts, tant mieux, car ces défauts sont les vôtres. Vous les projetez, et vous pouvez les coucher sur le papier, les remettre en question et vous libérer. Certains vont en Inde pour trouver un gourou, mais vous n’avez pas à faire ça : vous vivez déjà avec un gourou !
Votre conjoint vous donnera tout ce dont vous avez besoin pour gagner votre propre liberté.” Byron Katie

Le “Work” de Byron Katie peut grandement vous le démontrer …
www.thework.fr


Sylvie
Sylvie

Sylvie Boute, psychopédagogue, depuis 2008 au service de la diffusion du Work auprès des enfants, des adolescents et des adultes de tous âges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *