Mars 2013 avec le work de Byron Katie

Mars 2013 avec le work de Byron Katie

Le work avec Sylvie

Chers Amis du Questionnement,

Un des reproches qui est fait au work, c’est qu’il serait “une pratique trop mentale”.

“Trop mental…trop dans le mental”…des réflexions fréquentes de la vie quotidienne, avec ou sans le work.


Combien sommes-nous à vouloir calmer ce mental ?
Comment trouver “La” bonne méthode ?

Il y en a tant aujourd’hui.

On voudrait tellement que certaines pensées nous quittent. 
Pourtant ces pensées nous quittent d’autant plus facilement que nous les laissons nous raconter “leur histoire”.

Vous aimez les belles histoires ?
Celles qui se terminent bien après moultes épreuves qui nous tiennent en haleine ?
où les “méchants” deviennent bons ou disparaissent ?

Avec le questionnement de Byron Katie vous découvrez chaque fois une nouvelle et belle histoire,
bien plus vraie que celle que vous vous racontiez jusque là :
Elle est écrite et apparaît dans les quatre questions et surtout dans les retournements.
Bien sûr que 3 retournements sont déjà tellement satisfaisants,
mais savoir “tous” les trouver est encore plus satisfaisant.
Et surtout l’antimétabole, quel dommage si on l’oublie,
elle est tellement surprenante de véracité et provoque tant de rires.

Exemple :

Le work, une pratique trop mentale ?
Et bien si cela peut être vrai pour certains,

alors, antimétabole oblige  : le work est aussi un mental trop pratique !

Trop pratique le work :
Il permet de vivre dans un monde qui tourne rond,

avec un mental bienveillant projetant un monde bienveillant.

Ne nous en privons pas :

Si vous voulez aller plus loin dans la pratique de ce Questionnement,
rejoignez-nous aux dates et lieux suivants.
Nous vous souhaitons un excellent mois de mars,
et une belle fête de printemps,
 

avec nos amicales salutations
Sylvie and Family

 

Sylvie
Sylvie

Sylvie Boute, psychopédagogue, depuis 2008 au service de la diffusion du Work auprès des enfants, des adolescents et des adultes de tous âges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *