DETTE MONDIALE, NATIONALE et PERSONNELLE : Prendre la mesure de ce qui est

DETTE MONDIALE, NATIONALE et PERSONNELLE : Prendre la mesure de ce qui est

La parole est d’Argent, le silence est d’Or…
Parlons-en justement , parlons de l’ARGENT et de son MONDE…C’est parfois RAGEANT ce monde décourageant …comme un DÉMON GRENAT…
Parlons aussi du GÉRANT, qui gère le monde de l’ARGENT ?

Nous en parlerons, immergés durant 5 jours dans les histoires financières, matérielles et spirituelles, collectives et personnelles.
http://thework.fr/…/peyrehorade-5-jours-dimmersion-bases-s…/

Et nous parlerons aussi de la dette, la dette mondiale qui ne cesse de grimper atteignant les 162 000 milliards d’euros et les dépassant allègrement chaque jour.

On nous inquiète en nous informant que la dette française atteint presque 100% de notre PIB. Mais les États Unis, la Chine et le Japon s’endettent bien plus que nous, et la moyenne de la dette mondiale est à 225% du PIB mondial ! Nous sommes bien en dessous…Mais ce n’est pas une raison pour ne pas prendre la mesure de ce qui est.

Le système BANCAIRE est un système qui apparaît fort et violent, un système CARABINÉ où le crédit s’obtient parfois à la CARABINE…

On emprunte, on emprunte, la banque accorde des crédits et nous accordons du crédit à la banque…jusqu’à quand ?
Ad vitam eternam ?

Peut-être…si nous croyons en la vie éternelle…
Mais sans doute pas si nous croyons que nous pouvons perdre la vie, perdre une affaire, perdre notre argent, perdre notre dignité, perdre un ami, perdre la santé, perdre son âme…
Dans ce cas, c’est la banqueroute possible. Il est essentiel alors de prendre la route de la banque pour comprendre toute banqueroute, qu’elle soit matérielle ou spirituelle, qu’elle soit philosophique, politique, sociale ou sentimentale.

Le crédit peut-il nous enrichir matériellement de manière inépuisable ?
Le crédit peut-il nous enrichir spirituellement de manière inépuisable ?
L’homme a-t-il été crédité d’une richesse matérielle, et/où spirituelle inépuisable ?
Quelle est la différence entre le monde matériel et le monde spirituel ? Des ressemblances ?

Il est indispensable dans le processus de reconnaissance de la dette mondiale, de reconnaître également notre dette personnelle et d’y faire correspondre NOTRE DETTE DE RECONNAISSANCE, non seulement personnelle mais collective :

Nous manquons cruellement, collectivement et personnellement, de reconnaissance.
Notre dette de reconnaissance envers la Terre, son Créateur et ses Créatures est immense voire infinie, impossible à rendre !
J’imagine facilement que la dette financière également ne sera jamais vraiment remboursée. Mais elle est très utile à brandir comme un drapeau, pour limiter le crédit, nous créditer de limites, en continuant à militer pour le crédit 🙏🏻 et pouvoir regarder, combien grande est notre négligence à reconnaître les bienfaits de Celle qui, généreusement, nous accorde tant de crédits : la Banque terrestre, la Banque céleste, la Banque du cœur de chaque homme qui accorde du crédit aux promesses faites à droite, à gauche, et en son propre centre…

Quel crédit nous accordons-nous à nous-mêmes ?
Quel banquier sommes-nous ? Qu’avons-nous dans le cœur ?
Quel crédit accordons-nous aux promesses de nos semblables ?
Le système bancaire nous accorde-t-il plus, ou moins de crédits ?
Manquons-nous de reconnaissance envers tout le système bancaire ?
Qu’avons-nous compris du système bancaire ?

Il faut comprendre comment fonctionne vraiment notre monde, pour de vrai…
La politique du monde extérieur ressemble tant à la politique du monde intérieur…
La politique de droite ressemble tant à la politique de gauche…
La politique de la Terre ressemble tant à la politique du Ciel…
Le politique ressemble tant à l’apolitique…

On en parlera, promis, jusqu’à ce que chacun accorde du crédit à sa vision et à son voisin de droite, de gauche, du dessus, du dessous, d’en face …et dans Facebook 😉

Du 18 au 22 février, c’est 5 jours d’immersion dans notre système bancaire bien carabiné, pour faire un bilan comptable de notre situation mondiale et personnelle, et se rendre compte comment on atteind l’équilibre comptable, quand la balance, entre débit et crédit, est à zéro = Le paradis pour toute activité commerciale, bancaire et relationnelle.

C’est tout un Travail qui peut apparaître un peu carabiné mais quand on s’y met, on peut être, bien plus vite qu’on ne le croit, comblé, de richesses terrestres, célestes et tout ce qu’il y a entre les deux.
C’est un Travail qui laisse la parole à l’Argent et laisse le silence à l’Or.


Sylvie
Sylvie

Sylvie Boute, psychopédagogue, depuis 2008 au service de la diffusion du Work auprès des enfants, des adolescents et des adultes de tous âges.

commentaires

  1. Syham affirme: mars 27, 2019 at 9:50

    A jamais admirative
    Je me réjouis un jour de participer à un work intense sur des sujets comme l’argent et l’or 🙏🏽
    Merci Sylvie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *