Découvrez votre volonté la plus profonde

Que voulez-vous au plus profond de vous pour cette année ?

Faites ce petit exercice pour le savoir :

C’est un exercice pas facile, voire impossible à faire seul pour certains, mais si vous vivez avec la soif de connaissance et d’amour, je vous le recommande.

Il est basé sur une des questions phare de Katie :
“Et quel est l’avantage d’avoir cette pensée ?”
Écrivez les 3 pires choses qu’il est possible de vivre sur terre, à vos yeux.
(Il est possible que vous ne les ayez pas expérimentées.)
Ça c’est facile, écrivez les 3 premières qui vous viennent spontanément à l’esprit.
(Non, ce n’est pas dangereux de penser au pire, non, cela ne va pas le faire venir)

Maintenant, détendez-vous et trouvez un “bénéfice” : un ou plusieurs “Bien” que cela peut générer plus ou moins rapidement, écrivez-le(s).
Ça, c’est moins facile.
Mais, est-il mieux d’abandonner ou de continuer quand une chose devient moins facile ?

“Dans la vie, il n’y a pas d’échec, il n’y a que des abandons” disait Einstein si justement.
Je vous recommande de ne pas abandonner, pour cesser, déjà, de souffrir de toute forme d’abandon, et pour jouir des fruits de la Persévérance.
Il y a au moins un grand bonheur caché dans un grand “malheur”.

Trouvez la providence qui peut se cacher derrière/dans chaque calamité.
Ouvrez les yeux sur ce qui “peut apparaître feu et vengeance en apparence, mais en réalité être lumière et miséricorde.” (Baha’u’llah)

Voici un exemple, le mien :

3 pires choses :
– Torture physique
– Perte d’un enfant
– Guerre

Bénéfices
– Tout remettre entre les mains de Dieu
– Pouvoir pardonner
– Me connecter à la prière perpétuelle
– Ne plus me faire de soucis pour lui
– Générer des ressources insoupçonnées

Ces bénéfices sont les pensées auxquelles je suis connectée plusieurs fois par jour depuis BIEN longtemps, qui me nourrissent, qui sont mes vœux véritables…et qui sont déjà réalisés en grande partie.
Ces bénéfices sont  les vœux de mon âme :

Si je peux tout remettre entre les mains de Dieu
Si je peux pardonner
Si je peux me connecter à la prière perpétuelle
Si je peux ne plus me faire de soucis pour mon enfant
Si je peux générer des ressources insoupçonnées,
Alors cette année sera une bonne et heureuse année avec une bonne santé…mentale.
Il ne me reste plus qu’à continuer à être et faire ce que je suis et fais déjà 
…avec plus ou moins de constance
Mes vœux pour moi-même sont peut-être aussi les vôtres.
Le mieux, c’est de découvrir vos propres mots pour  
vivre assurément et quotidiennement une bonne et heureuse année 2014.


Sylvie, constante dans la pratique du Work de Byron Katie
(Certains d’entre vous reconnaîtront cet exercice, il m’a été inspiré par ma pratique intense du work et de la foi bahaie.)

Et vous, dans quoi êtes-vous le plus constant ? 
Quelles sont les “constantes” dans le monde ?
“Le Constant” est aussi un nom de Dieu.

Il n’existe rien de constant, si ce n’est le changement.

Bouddha

Alors :

Que 2014 soit une année de changement

= Que 2014 soit un changement d’année :) c’est déjà fait ! :))

Entrez (pour ceux qui le souhaitent) dans une nouvelle naissance… sans violence : avec le “Travail” de Byron Katie, c’est possible chaque jour.

Nous pouvons cesser la violence…sans naissance : C’est ce que nous avons tous fait chaque fois que nous avons omis de voir la Providence, dans un malheur.

Empressons-nous de questionner les malheurs et calamités “pour pouvoir devenir une lumière éternelle et un esprit immortel”(Baha’u’lah)

N’est-ce pas ce que nous sommes déjà ? :)


Sylvie
Sylvie

Sylvie Boute, psychopédagogue, depuis 2008 au service de la diffusion du Work auprès des enfants, des adolescents et des adultes de tous âges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *