Comment désamorcer les “bombes” intérieures

Comment désamorcer les “bombes” intérieures

Vous arrive-t-il de regarder la vie et de vous dire que la terre est un champ de bataille ?
Des conflits dans le monde, des conflits avec nos proches, des conflits en nous-même !
Vous sentez-vous quelquefois usé, fatigué, démoralisé, découragé de “batailler”.
Combien de conflits sont devenus des causes “perdues” ?

Dès que nous nous sentons “mal”, c’est le moment de questionner, répète inlassablement Byron Katie, nous avons rendez-vous avec “le soleil”, un soleil de réalités bienfaisantes.

La terre est un champ de bataille…

Qui suis-je sans cette pensée ? plus léger ? plus serein ?
Comment les choses devraient être dans un monde idéal ?
Que toute bataille cesse ?
Que toute souffrance cesse ?

Observons les retournements de cette affirmation,
quand nous permettons à toute pensée de tourner naturellement,
de la même manière que les planètes tournent autour du soleil :

Le ciel est un champ de bataille :
Qu’en pensez-vous ?
Intéressant n’est-ce pas ?
Nous avons appris à l’école que les dieux de l’Olympe étaient très belliqueux,
et pourrait-il y avoir des Star Wars qui ne soient pas de la fiction ?

La terre n’est pas un champ de bataille :
Quand nous sommes tranquilles, sereins, heureux, ça arrive bien sûr !
Et peut-être bien plus souvent que nous le disons !

La terre est un champ de paix :
Combien de temps passons-nous à faire la paix avec nos proches,
sur les petites choses et les plus grandes ?
Avons-nous une terre intérieure, un jardin intérieur où les graines de paix
peuvent pousser à l’abri de toute agression extérieur ?
Découvrons ce jardin avec chaque questionnement.

La terre est un temps de bataille :
Oui, juste le temps de la bataille, quelquefois court, quelquefois moins court.

La terre est une bataille de champ :
C’est le moins qu’on puisse dire !
La bataille pour le territoire est souvent le début de toute bataille !
Tellement Vrai !

Ma terre est un champ de bataille :
Avez-vous un jardin ?
Luttez-vous contre les “mauvaises herbes”, pour que tout pousse bien ?
Ma terre…on pourrait l’écrire “Mater”…(= Mère en latin),
les mères, vivent-elles dans un champ de bataille ?

Je suis un champ de bataille :
Entre nos envies et nos obligations, y-a-t-il harmonie ou disharmonie ?
Ressentez-vous une bataille à l’intérieur de vous ?

Mes pensées / ma façon de penser sont/est un champ de bataille :
Qu’est-ce qui est bien, qu’est-ce qui est moins bien ?
Quelquefois, c’est clair et quelquefois si confus !
Que dois-je penser dans ce monde où tout change si vite, sauf notre façon de penser, peut-être ?
Qu’est-ce qui est juste ?
Comment être sûr de bien penser ?

La terre est un champ de bataille…
Comment les choses devraient être dans un monde idéal ?
Que toute bataille cesse ?
Que toute souffrance cesse ?
Alors, je questionne mes pensées de souffrance, conflictuelles et
j’observe que le stress diminue au fur et à mesure du questionnement,
et que la bataille, la souffrance m’ont déjà quitté,
face à une vérité plus grande.
De toutes ces affirmations surlignées en vert,
quelle est celle(s) que vous ressentez la plus vraie, la plus juste ?


“Nous avons chacun un rôle à jouer pour instaurer un climat de paix authentique.
Si en tant qu’individu, on parvient à désamorcer ses bombes intérieures
En neutralisant ses pensées et ses émotions négatives
Et en cultivant ses qualités positives -,
On créé les conditions favorables au désarmement extérieur.”
-Dalaï-Lama
Soyons toujours plus nombreux à favoriser le désarmement que nous souhaitons.

Sylvie, au service du désarmement universel.


Sylvie
Sylvie

Sylvie Boute, psychopédagogue, depuis 2008 au service de la diffusion du Work auprès des enfants, des adolescents et des adultes de tous âges.

commentaires

  1. witney18 affirme: avril 9, 2012 at 12:43

    pacifier son monde interieur, pour que le monde exterieur s’y reflète ? bon lundi pascal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *